Actualités de la Vallée de La LogneVotre territoire est vivant, restez informé sur celui-ci !

Wanted ce mois ci - Juillet 2015

Le Lucane Cerf-volant (Lucanus cervus)

Ce grand coléoptère de 3 à 8 cm, plutôt nocturne et au vol bruyant, est facilement reconnaissable, notamment grâce aux grosses mandibules (pièces buccales) qu'arborent les mâles, et pouvant atteindre des dimensions impressionnantes. A l'inverse, les femelles présentent des petites mandibules mais beaucoup plus puissantes !

Lire la suite...

Wanted ce mois ci - Juin 2015

Le ver Luisant (Lampyris noctiluca)

Malgré son nom, le ver luisant n’est pas un ver, c’est un insecte de la famille des coléoptères (même famille que les coccinelles). Il s’apparente aux lucioles.

La femelle du ver luisant se repère très facilement, les nuits d'été, grâce à son postérieur lumineux. Elle mesure environ 1,5 à 3 cm. Son corps est ovale, segmenté, mou et aplati, dans les tons bruns. C'est à cet aspect larvaire que l'on doit l'appellation de « ver » luisant. Dépourvue d’aile, elle émet cette lumière pour attirer les mâles qui, eux, sont ailés, et donc plus mobiles.

Lire la suite...

Wanted ce mois ci - Mai 2015

La Rainette verte (Hyla arborea)

 

La Rainette verte est un amphibien de petite taille (environ 5 cm) qui se reconnait facilement à sa couleur vert vif, à sa face ventrale grisée et légèrement granuleuse, et à la présence d’une longue bande brunâtre qui part de la narine, traverse l’œil et se prolonge jusqu’aux flancs.

C’est une espèce liée aux milieux humides possédants une végétation luxuriante constituée de joncs, laîches, phragmites et arbustes. Les prairies humides, les roselières et les marais littoraux lui conviennent également.

Lire la suite...

Wanted ce mois ci - Avril 2015

La Huppe fasciée (Upupa epops)

La huppe fasciée se reconnait très facilement grâce à ces plumes qui peuvent se dresser en éventail au sommet de sa tête. Son plumage ventral prend une couleur rose-orangé foncé, tout comme le sommet de son dos, tandis que ses ailes sont rayées de noir et de blanc à leurs extrémités. Son bec effilé et arqué est utilisé pour extraire du sol et du bois des larves et des insectes pour son alimentation. 

Elle affectionne les terrains bocagers, vergers, les parcs et jardins surtout s'ils comportent des zones ouvertes lui permettant de se nourrir. Elle a pour habiture de se loger dans les arbres creux voire dans les murs ou les bâtiments abandonnées à l'occasion.

Lire la suite...